Malvina expose au Festival d’Art Sacré de Senlis

«  Je vis sans vivre en moi », ce cri de sainte Thérèse d’Avila, n’est ce pas celui qu’à bouche close murmure le plongeur. N’est ce pas le thème même de nos méditations sous marines ?
Pour profanes que soient nos plongées, le fait que l’univers marins et l’univers mystique communiquent par quelque point ne peut être sans profit. Il y a là une voie de la connaissance à laquelle nous nous étions fermés.
On passe, dit Jean de La Croix, de la connaissance naturelle à la connaissance surnaturelle, lorsque l’âme se place en ce repos pacifique, amoureux et tranquille à la fois.

Philippe Diolé  » Les portes de la Mer  » Ed Albin Michel 1953

Oxygène – Acrylique sur carton, format 50 x 50 cm. Exposé sous verre avec cadre noir.

Oxygène

 

Béatitude – Acrylique sur carton, format 50 x 50 cm. Exposé sous verre avec cadre noir.

Béatitude

 

Ces oeuvres sont exposées au premier Festival d’Art Sacré de Senlis qui accueille de nombreux artistes du monde entier impliqués dans la vie spirituelle. Cette année, le Japon est invité d’honneur.

Découvrez le programme du festival en cliquant ICI

Rêve d’amour est une œuvre de Malvina qui rend hommage aux océans et aux baleines. Extrait du film  » Malvina, peintre des profondeurs »

Article dans la revue Globe-trotters pour le 14 ème festival des Globe-Trotters en 2002

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s